Jean-Claude Derey l’insatiable

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Romancier et journaliste pigiste indépendant, Jean-Claude Derey est né en 1940 à Alep. Ayant fait entre autres, des études de psychologie et d’ethnologie, il devient vite un insatiable des aventures et des découvertes. La plupart de ses romans se basent sur des faits réels et sont étoffés de riches et solides enquêtes, mais aussi de panoramas descriptifs quasi-réalistes qui emportent les lecteurs dans des voyages spatiaux et temporels. Mais Jean-Claude Derey est surtout un insatiable des aventures et des découvertes, car il ne se lasse de parcourir le monde pour rechercher l’intrigue et explorer l’inconnu.

Portrait Jean-Claude Derey, enquêteur déterminé

Ecrivain aux mille talents, l’un des portraits Jean-Claude Derey le classe comme étant un enquêteur déterminé et minutieux. En effet, dans la plupart des romans qu’il a publiés jusqu’ici, l’on peut retracer ce caractère de l’auteur. Ses œuvres se basent presque toutes sur des histoires vraies, et pour retranscrire la réalité dans ses récits, il a eu à faire des recherches et des investigations approfondies. Son polar, « les enfants du brouillard » par exemple, se base sur l’affaire curieuse de Raymond Mis et Gabriel Thiennot. Pour arriver à cette œuvre qui est un plaidoyer pour l’innocence de ces jeunes chasseurs de Brenne, il a eu recours à quatre années de recherches, fouillant dans les méandres des enquêtes.

Outre le fait qu’il sait trop bien user de mots justes et d’une touche stylistique hors pair pour baigner le lecteur dans l’intrigue totale de l’histoire, Jean-Claude Derey sait aussi transporter le lecteur dans le temps et l’espace à travers chaque ligne de ses romans et en passant d’un chapitre à un autre. Notre voisin le diable par exemple, un de ses toutes dernières œuvres, rapporte une affaire de disparition mystérieuse qui se déroule en Inde, dans la ville de Nithari, et qui mettra le jeune Apu au centre de l’histoire. Mais au-delà de l’histoire intrigante d’Apu et de ses amis, l’auteur sait bien marier l’imaginaire au réel, et transporte ses lecteurs dans une Inde moderne grâce aux descriptions quasi-concrètes de celle-ci.

Des romans entre réel et imaginaire

Avec des mots non conformistes, qui évoquent des propos intelligents et des descriptions très réalistes et presque palpables, cet auteur sait bien baigner chacun de ses lecteurs dans ses récits riches de sentiments. Riches d’enquêtes de recherches, mais aussi se basant sur des faits réels, les romans de Jean-Claude Derey sont le mariage parfait entre le réel et l’imaginaire et offrent ainsi aux lecteurs la possibilité de vivre ou d’être le témoin des évènements qu’il décrit. Grâce à un style imprenable, il parvient à donner une teinte d’originalité à ses œuvres, lui permettant ainsi d’illuminer des récits sombres.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »